Comment vivre mieux avec ses forces et ses faiblesses

Acceptez vos faiblesses
Notre société occidentale compare les individus à tout âge.
Dès la naissance, le bébé voit sa taille et son poids comparé à une moyenne correspondant à son âge.
A l’école, les notes ou les appréciations permettent de situer les enfants les uns par rapport aux autres.
Les adolescents comparent leurs vêtements, leurs capacités intellectuelles, sportives, etc.
Les adultes ont ensuite besoin de se comparer aux autres en matière de réussite sociale, de salaire, de signes extérieurs de richesse, de conquêtes, de travail.
J’ai depuis longtemps cesser de me comparer aux autres car je considère l’humanité comme un tout constitué d’individus uniques et non comparables, mais complémentaires.

 

Voici l’audio mp3 de cette vidéo :

 

J’attends vos témoignages, vos points de vue sur le sujet. Prenez soin de vous !

Soyez généreux, partagez !