L’ostéopathie et la grossesse

L’ostéopathie est recommandée et totalement adaptée aux soins des femmes durant leur grossesse. Le gros avantage est évidemment le fait que l’ostéopathie ne fait pas appel à des médicaments allopathiques et donc, la femme enceinte n’ingurgite aucune substance chimique dont les effets secondaires ne sont pas toujours connus ni pour la maman ni (et j’oserais même dire, encore moins) pour le fœtus. De plus, les femmes enceintes qui ont utilisé l’ostéopathie durant leur grossesse en ont reconnu l’efficacité et les bienfaits.

L’ostéopathe qui prend la maman en charge durant sa grossesse, tient compte, non seulement de son état présent et passé, mais aussi des modifications anatomiques et physiologiques du corps de sa patiente. Il est donc très attentif ; si certaines manipulations lui semblent nécessaires, il manipulera la patiente avec beaucoup d’attention et les manipulations seront réduites au strict minimum et même évitées si possible. Le médecin ostéopathe est très à l’écoute de sa patiente et instaure rapidement un climat de confiance nécessaire au bien-être de celle-ci. Les manipulations sont donc très douces et apaisantes.

L’ostéopathie peut également aider les femmes qui ont quelques soucis pour concevoir un enfant alors qu’elles en ont déjà eu un autre. Le médecin ostéopathe aidera alors à la défaire de certaines tensions présentes dans le corps et qui peuvent empêcher l’environnement gynécologique à obtenir un équilibre normal nécessaire à l’élaboration d’une nouvelle grossesse.

Durant la grossesse, le corps de la future maman subit d’importantes modifications tant physiologiques qu’anatomiques. D’énormes changements s’effectuent puisque les organes de la femme doivent se placer de manière à laisser suffisamment d’espace au fœtus. Cela provoque parfois des blocages dont on ne se rend pas toujours compte en médecine allopathique. On constate habituellement des lombalgies, des sciatiques et aussi des troubles digestifs.

Après l’accouchement, le corps de la maman refait le travail inverse et ses organes doivent reprendre leur place initiale. L’organisme peut alors présenter certains troubles, mais aussi des modifications au niveau du tonus des tissus. Le médecin ostéopathe pourra aider la maman en cas de fatigue, de troubles digestifs, de tendance à la dépression, de maux de tête, de troubles du bassin, etc.

Et pour bébé, l’arrivée n’est pas toujours simple.

En cas de naissance difficile, l’ostéopathe pourra vérifier que le bébé ne présente aucun trouble particulier. En effet, au moment de la naissance, le bébé doit se frayer un passage et il ne supporte pas toujours bien les contraintes qui lui sont imposées. Ainsi, les os de son crâne vont devoir se superposer afin de prendre moins de place, les épaules également seront compressées lors du passage. De plus, l’enfant subit les contractions utérines de la maman et certains os peuvent ne pas supporter cela très facilement.

Après qu’il soit sorti, le bébé reprend une stature correcte, son crâne reprend sa forme normale, les épaules se redressent, le thorax se déploie puisque maintenant il respire seul, etc. Beaucoup de changements donc en très peu de temps pour ce petit bout qui vient juste de naître à la vie.

Prendre le temps d’aller voir votre ostéopathe avec votre nouveau-né peut éviter bien des soucis par la suite car son examen minutieux vérifiera que tout s’est bien remis en place et que votre bébé est en pleine forme.

Si vous voulez en savoir plus sur l’ostéopathie et d’autres médecines douces, cliquer à droite sur la bannière « 5 méthodes douces » et vous recevrez de nouvelles informations.

Vous pouvez également acheter l’e-book correspondant ici.

Soyez généreux, partagez !

Soyez le premier à commenter sur "L’ostéopathie et la grossesse"

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


*