Prendre conscience de ses pensées

Notre esprit pense en permanence.

Nos pensées colorent nos journées, nos nuits, notre vie. Observez quelles sont vos pensées dominantes et voyez si elles sont gaies, nostalgiques, neutres. Prenez conscience du flux incessant de vos pensées.

Au plaisir de lire vos réactions.

Voici l’audio mp3 de cette vidéo : 

Au plaisir de lire vos réactions et vos moyens de gérer, d’organiser, d’apprivoiser vos pensées..

Soyez généreux, partagez !

10 Comments sur "Prendre conscience de ses pensées"

  1. Bonjour Elisabeth,
    C est incroyable ce sujet reprend exactement le thème d une discussion que j ai eu hier. La personne avec qui je parlais m exprimais combien elle appréciait le fait d être en face d une personne toujours positive et de rechercher même dans les conflits et soucis un aspect positif. Et c est vrai que cela est le résultat d un travail de domestication des pensees. À force de travailler sur soi grâce à des guides, des personnes que l on croise, on arrive à sortir de la matrice et à se couper de l endoctrinement par la presse et les infos pour rendre les gens moroses et du coup manipulables à souhait.
    Je souris quand je te lis, quand je t entends et je me rappelle notre première rencontre l’or d un stage avec Bruno Lallement ! Que de chemin parcouru depuis… Je sens avoir été mise sur le bon orbite de ma vie.
    Merci pour ton blog et tes partages. Sylvie

    • Bonjour Sylvie,
      tu as raison de parler d’un travail et quotidien pour parvenir à changer sa façon de penser et donc sa vision du monde. Moi aussi, je pense souvent à toi et à ce magnifique séjour en Alsace qui m’a permis de te trouver ou te retrouver, qui sait. Je te remercie pour ton commentaire qui me fait chaud au coeur et qui m’inspire un prochain article sur l’interdépendance et les liens énergétiques qui nous relient tous.

  2. bonjour elisabeth , je suis dans une tristesse immense , je ne sais pas si on peut parler de ce qui se passe quand on perds un etre que l’on adore qui a décidé de ne plus travailler avec nous et qui vous ignore . Je sais que je suis négatif alors que c’est pas ma nature

    • Bonjour Vincent. Etre rejeté ou abandonné est une blessure dont parle la canadienne Lise Bourbeau dans ses livres (notamment « Les cinq blessures qui empêchent d’être soi-même ») et ses stages Ecoute ton corps. Il vous faut sans doute « digérer » ce qu’il vous est arrivé et l’accepter pour retrouver votre vraie nature. J’espère que vous côtoyez des personnes positives. Bon courage.

  3. je fais tout mon possible pour vivre sans mon mari qui est parti au ciel au mois de Mars 2016, oui c’est un travail de chaque seconde car lorsque nous laissons aller les pensées tristes ont tendance à revenir, je revis souvent la maladie de mon mari, ses jours de coma, merci de m’aider, je travaille sur moi, je lis de bons livres, je vois des amies.

    • Bonjour Michèle. Traverser une telle épreuve est difficile et je suis contente de voir que vous savez comment avancer et avoir un mental le plus bénéfique possible pour vous, dans l’état actuel des choses. Faire son deuil prend du temps et ce que vous avez traversé avec la maladie de votre époux vous a beaucoup éprouvée aussi. Je vous fais confiance pour prendre soin de vous et reste à votre disposition si besoin.

  4. Bonjour
    Je suis un nouveau membre je voulais juste savoir si la commande que je fais me parviendra dans ma boîte aux lettres où je serai contré de le lire que dans ma tablette

    • Bonjour et merci pour votre achat. Vous avez désormais accès à votre espace membre dans lequel vous avez votre e-book. C’est un livre électronique et pas papier ; mais vous pouvez le télécharger sur votre tablette et le lire sans vous connecter à votre espace membre. Je vous souhaite une agréable lecture et de magnifiques découvertes.

  5. Bonsoir
    De tempérament enthousiaste mais aussi mélancolique et anxieuse je suis traversée en ce moment par des angoisses car je dois commencer un nouveau travail le 31/08 et appréhendé beaucoup comment transformer mes peurs et pensées négatives en pensées positives? Merci

    • Bonjour, changer son état d’esprit prend du temps. Comme le 31 approche, je vous suggère de bien prendre conscience des points positifs d votre nouveau travail et de penser à toutes les situations qu’il va améliorer dans votre vie (rencontre et découverte de nouveaux collègues, salaire peut-être amélioré, travail plus épanouissant que le précédent, nouveaux défis à relever, etc.). Il m’est difficile de personnaliser mon conseil, sans connaître votre situation. Je reste à votre disposition.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


*