Retrouvez votre nature profonde pour une vie plus fluide et heureuse !

Après un gros travail de 9 mois sur mes blessures profondes, celles liées à ma petite enfance, j’ai eu besoin de souffler dans mes activités professionnelles, d’avoir une vie simple.
Est ensuite arrivé le temps où j’étais en capacité de regarder des photos de famille que je n’avais pas vues depuis plus de 30 ans.
Elles sont venues me conforter dans l’idée que ce travail profond avait apaisé ma colère, ma tristesse, mes rancoeurs, mes jalousies infondées.
Elles ont aussi concrétisé des souvenirs que je gardais en moi. Oui je me souviens énormément de ma toute petite enfance (de 0 à 6 ans) et les photos m’ont permis de les dater plus précisément (ma mémoire est puissante car je n’ai fait qu’une erreur d’un an pour un souvenir).
Le plus merveilleux dans ce cheminement a été de retrouver la petite Elisabeth que j’étais – finalement je n’ai presque pas changé physiquement  – et de retrouver ma joie de vivre, ma malice, mes clowneries, mes fous rires sur ces photos.
Ce côté joueur, fantasque a été ensuite bien étouffé, affaibli par le formatage scolaire.
Pas étonnant que j’aie détesté l’école toute ma vie et y suis toujours allée à reculons.
L’école a fait de moi une guerrière ; ce côté très masculin m’a permis de toujours m’en sortir : études brillantes, nombreux postes intéressants, autonomie financière et de pensées, indépendance, état d’esprit positif, force de travail surnaturelle.

Grâce à ce travail intense sur mes émotions et mes blessures, j’ai renoué avec mon côté poétesse, retrouvé mon hypersensibilité (sans me laisser « bouffer » par elle).

J’ai aussi vu la magicienne qui est en moi, surtout avec mes amis, les hommes de ma vie ; celle qui met de la fantaisie dans son quotidien, qui surprend les autres.

La reine qui aime contrôler et prendre de la hauteur s’exprime davantage au plan professionnel.

Bref, ces archétypes féminins qui m’animent prennent dorénavant une place différente dans ma vie de tous les jours et dans ma vie professionnelle.
J’ai compris que la guerrière en moi pouvait se reposer et laisser davantage la poétesse et la magicienne oeuvrer ! La reine continue de superviser et de prendre du recul face à l’adversité.

Et vous, comment s’entendent vos archétypes ?

Si vous êtes un homme, quelle place ont le roi, le guerrier, le poète, le magicien en vous ?

Nous sommes multiple et jouer avec nos archétypes nous rend unique. La vie devient fluide lorsque chaque archétype laisse les autres s’exprimer !

 

 

Voici l’audio mp3 de cette vidéo :

 

J’attends vos commentaires, vos témoignages et me tiens disponible pour répondre à vos questions.
Je suis sur la photo et j’ai 3,5 ans avec ma grand-mère maternelle.

Soyez le premier à commenter sur "Retrouvez votre nature profonde pour une vie plus fluide et heureuse !"

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.