Soyez généreux !

Donner, recevoir, être généreux de son temps, de son argent, de ses compétences

Beaucoup de personnes pensent que les personnes riches sont égoïstes et que c’est pour cela qu’elles ont beaucoup d’argent. Ceci peut être vrai dans certains cas ; cependant, il y a bien plus de personnes qui sont riches parce qu’elles savent donner.

Savoir donner s’apprend et il est certain que nous ne donnons pas tous de la même façon, pas les mêmes choses. L’état d’esprit dans lequel chacun donne est unique. Quel est le vôtre ?

Selon l’éducation que vous avez reçue et les habitudes que vous avez prises, il se peut que vous ayez en quelque sorte peur de recevoir et que vous ne sachiez pas recevoir. Certaines personnes sont gênées lorsque l’on propose de les aider, lorsqu’on leur offre un cadeau. D’autres personnes ne remercient même pas.

Bref, les cas de figures sont multiples et révélateurs de beaucoup de choses, vraiment significatifs.

Comment réagissez-vous face à quelqu’un de généreux ? Quelles réactions suscite votre générosité envers les autres ? Et vous, êtes-vous généreux ?

Ne rien attendre en retour

Certaines personnes rendent service en se disant qu’au moins si un jour elles ont besoin de quelque chose la personne à qui elles ont rendu service sera forcée de les aider.

Il est intéressant de vous interroger sur les raisons profondes de votre don. Donnez-vous pour être gentil ? Pour vous faire pardonner quelque chose ? Pour assurer vos arrières ? Pour que les gens aient une belle image de vous ? Simplement parce que donner vous fait plaisir ?

D’autres personnes sont généreuses, et donnent sans rien attendre. La générosité est leur nature profonde. Elles donnent car c’est l’acte de donner qui les remplit, les rend heureuses, les apaise. Donner fait se sentir utile, permet de trouver sa place dans notre société.

Quand vous donnez quelque chose de bon cœur sans rien attendre en retour, vous libérez une force puissante qui déclenchera de votre bonne action un « rebond » vers vous de manière étonnante et parfois inhabituelle. Et le don viendra souvent d’une personne à qui vous n’avez encore jamais rien donné. Ainsi donner ne concerne pas seulement deux personnes qui à tour de rôle se donneraient des choses, se rendraient service, s’épauleraient, mais bien un cercle relationnel beaucoup plus large et souvent surprenant. Regardez dans votre propre vie, repensez à la générosité dont vous avez bénéficié et repensez à la personne qui vous l’a offerte. Dites-vous qu’il y a tellement que vous pouvez donner vu que vous recevez constamment.

Soyez généreux en donnant à d’autres chaque fois que cela est possible. Vous remarquerez que ce que vous recevez sera bien plus important que ce que vous donnez. En tant qu’humains, nous avons une tendance à rendre ce que nous recevons. Mais ne donnez pas pour recevoir quelque chose en échange. Donnez librement de bon cœur, et les récompenses seront bien plus grandes.

Le don est un acte qui peut inviter l’esprit de la joie à entrer dans votre cœur. Comment vous sentirez-vous lorsque vous aurez donné quelque chose à vos voisins moins fortunés ? Laissez-moi vous dire que rien ne pourrait plus égayer votre journée que leurs remerciements les plus sincères et voir leurs sourires s’étendre d’une oreille à l’autre. On m’a donné de l’espoir quand j’en avais le plus besoin. Il vient un moment où je donne de l’espoir quand quelqu’un en a le plus besoin.

Comme toutes les choses de la vie, donner a ses limites. Être trop généreux peut avoir son prix. Votre bonté pourrait être mise à profit et certaines personnes pourraient abuser de vos bonnes intentions. Prenez garde des individus qui cherchent sans cesse votre aide. Il vaut mieux leur enseigner comment résoudre leurs problèmes que de toujours répondre à leurs besoins.

Comme le dit le proverbe…

« Donnez-leur un peu de poisson et vous les nourrirez une journée. Apprenez-leur à pêcher et vous les nourrirez toute leur vie. »

Comme dans chaque acte de votre quotidien usez de discernement et tout ira pour le mieux. De toute façon, pensez à ressentir les ambiances, les gens et votre intuition vous guidera. Ecoutez votre corps et les sensations qui y naissent sont des indicateurs puissants pour savoir si votre action est juste ou pas. Si une sensation de malaise, d’enfermement, de boule au ventre, de fatigue soudaine, de nausée apparaît, réfléchissez à deux fois à ce que vous dites, faites et analysé la situation et la personne à qui vous vous apprêtiez à donner.

Le don se fait en pleine liberté, et pas pour plaire ou donner une bonne image de soi à l’extérieur et encore moins pour satisfaire son égo.

Donner est également une habitude très saine. Beaucoup de personnes ne savent pas cela ou refusent de le savoir. Cette habitude de donner pourrait prolonger votre vie en instillant en vous un sentiment de paix intérieure et d’accomplissement.

Ce que vous donnez ne doit pas nécessairement être quelque chose de matériel. Cela peut également être du temps, des efforts, de votre talent, un service, de l’espoir ou même un sentiment affectueux. Les circonstances, le contexte, les gens autour de vous, vos envies, votre état d’esprit sont des guides merveilleux pour vous accompagner sur le chemin de la générosité. Il suffit d’être attentif et de se laisser aller.

Il y a quelques années, j’ai vécu une expérience incroyable. J’étais dans le train et je voyais une jeune femme manger des bretzels et une pensée folle m’a traversé l’esprit : « Pourquoi cette femme ne m’offre-t-elle pas un bretzel ? ». Ma raison a pris le dessus et m’a expliqué que ne connaissant pas cette personne, il y avait aucune raison qu’elle soit généreuse à mon égard. Il faisait très chaud et le train a été forcé de stopper sa progression. On nous a fait descendre du train. La jeune femme aux bretzels m’a alors abordée : elle avait vu que je consultais mon téléphone portable dans le train et demandait à me l’emprunter pour prévenir sa Maman de son retard. Elle a passé son appel à la vitesse du TGV et je n’en revenais pas de sa rapidité. Elle a proposé de me payer la communication ; j’ai évidemment refusé. Et là, vous ne me croirez pas, elle m’a dit : « Prenez un bretzel, alors !» J’étais sous le choc, me disant que j’avais manipulé l’Univers pour obtenir ce bretzel tant désiré et me rendant compte du même coup de la puissance de la force d’attraction !

Je vous laisse réfléchir et vous quitte sur cette note humoristique.

Bien sûr, j’attends vos commentaires, remarques. Je suis à votre disposition pour échanger sur ce sujet magnifique de la générosité et du don.

 

Soyez généreux, partagez !

Soyez le premier à commenter sur "Soyez généreux !"

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


*