Comment Pratiquer l’Auto-Massage Ayurvédique Abhyanga ?

auto-massage à l'huile, doshas, équilibre des doshas, abhyanga

Je vais vous raconter plein plein de choses sur l’auto-massage ayurvédique abhyanga.

Qu’est-ce que c’est, pourquoi le pratiquer, qui peut le pratiquer, comment, avec quelle huile, etc. et à la fin je vais vous donner aussi quelques astuces supplémentaires pour que vous puissiez prendre encore plus soin de vous en fonction de votre profil ayurvédique et quelques conseils pour prendre soin de votre salle des bains.

Tout d’abord, qu’est-ce que c’est ?

L’auto-massage Abhyanga est un massage qu’on se fait sur soi-même en appliquant de l’huile chaude avant de prendre la douche et c’est une pratique qui dans l’Ayurvéda est conseillée dans la Dinacharya.

La Dinacharya c’est la routine de vie ayurvédique et ça inclut plein de petits trucs qu’on peut faire de façon régulière afin de maintenir nos doshas équilibrés et vivre en bonne santé et heureux.

Et plus concrètement, pourquoi le pratiquer ? Quels sont les bénéfices qu’on peut tirer de cette pratique ?

Selon les textes classiques, ça permet de maintenir éloignés le vieillissement, la fatigue et les déséquilibres de Vāta.

En plus de ça, ça permet d’avoir une peau super douce, ça nourrit le corps, ça augmente la circulation sanguine, ça permet d’avoir un bon sommeil et ça augmente les perceptions sensorielles super importantes selon l’Ayurvéda.

Et maintenant, qui peut le pratiquer ?

Alors c’est conseillé pour tout le monde, à tout âge et pendant toutes les saisons, sauf… sauf les personnes qui ont un gros déséquilibre de Kapha ; un déséquilibre de Kapha, par exemple, si vous êtes enrhumé, si vous avez une indigestion, si vous avez une sensation de lourdeur et aussi pour les personnes qui ont de la fièvre, c’est pas conseillé.

Sinon, si vous êtes en bonne santé, ou si vous avez des petits ou de gros déséquilibres de Vata ou de Pitta mais pas de Kapha, alors vous pouvez le pratiquer et ça va vous faire beaucoup de bien.

Et avec quoi on va faire le massage ?

On va choisir une huile qui soit adaptée à notre constitution ayurvédique, à nos éventuels déséquilibres et aux saisons, et de préférence bio et extraite en première pression à froid.

Par exemple, pour Vata l’huile idéale c’est l’huile de sésame et après toutes les autres huiles sont aussi très appropriées : amande douce, olive, noix de coco mais par en hiver, huile de moutarde ou pépins de raisins.

Puis pour Pitta l’huile qui est la plus appropriée c’est l‘huile de coco, mais encore une fois, pas en hiver parce qu’elle est trop refroidissante, et aussi amande douce, olive et pépins de raisins.

Huile de sésame et huile de moutarde sont trop chauffantes pour ce profil, donc c’est à éviter.

Et puis pour Kapha, un Kapha qui ne soit pas déséquilibré comme j’ai dit tout à l’heure, l’huile qui est idéale est l’huile de moutarde ; ce profil peut aussi utiliser l’huile de pépins de raisins ou l’huile d’olive et même l’huile de sésame si jamais la constitution de la personne est Kapha-Vata ou Vata-Kapha, sinon ça va être un peu trop lourd pour ce profil.

Et l’huile d’amande douce et de noix de coco sont à éviter.

Par exemple, pour une constitution Vata-Pitta, utiliser l’huile de sésame en hiver parce que ça fait vraiment du bien à Vata, et ça n’aggrave pas du tout Pitta.

Puis, en été, utiliser l’huile de noix de coco pour son potentiel froid et parce que ça aide à guérir les coups de soleil, et au printemps et à l’automne, utiliser l’huile d’amande douce.

Donc prenez en compte les différentes saisons en sachant que la saison Vata c’est l’automne et l’hiver, la saison Kapha c’est la fin de l’hiver ou les hivers humides et surtout le printemps, et Pitta c’est l’été.

Et aussi je voulais vous dire, que pour les personnes qui ont un excès de Kapha le massage abhyanga n’est pas recommandé, mais ce qui est recommandé est le massage sec qu’on peut pratiquer soit avec la farine de pois chiche, soit avec une brosse à sec ; il va être dynamisant et irrégulier et ça va vous permettre de vous débarrasser de votre excès de Kapha.

Et maintenant, fini la théorie, comment on fait pour le pratiquer ? Alors, voici un guide en 4 étapes.

La première est de chauffer l’huile. On chauffe l’huile au bain-marie.

Et j’ai répertorié et testé différentes techniques qu’on peut utiliser pour chauffer l’huile au bain-marie. Une technique, est de prendre une tasse où l’on va mettre un peu d’huile et on va mettre après la tasse dans une casserole où l’on va faire chauffer l’eau.

Une autre technique est de chauffer l’eau à part et après mettre l’eau dans une tasse ou un bol ou l’on va après mettre notre bouteille d’huile qu’elle soit en plastique ou en verre.

Et une dernière technique plus professionnelle est d’acheter un chauffe-biberon électrique.

Et c’est très bien pour les masseurs et masseuses qui donnent des massages d’une heure où l’huile doit être toujours chaude.

Et si vous voulez savoir quelle quantité utiliser, je vous recommande tout simplement d’essayer ; moi je ne l’ai jamais mesuré donc je ne saurais pas vous dire.

Sur internet j’ai vu entre 2 et 4 cuillères à soupe, mais ça va dépendre, d’abord de votre taille, si vous avez plus ou moins de surface où appliquer l’huile, mais aussi de votre profil ayurvédique.

Il faut savoir que pour les profils Kapha et Pitta, il faut mettre une quantité très juste d’huile pour qu’elle soit complètement absorbée, il faut pas qu’il y ait d’excédent.

Et puis sur le profil Vata, là on peut aller plus largement avec les quantités d’huile parce qu’on a besoin (je dis on parce que c’est mon profil), on a besoin d’un peu plus d’huile et d’ancrage, notamment à l’automne et à l’hiver, saison Vata.

Deuxième étape, appliquer l’huile. Alors pour ça on prend une petite quantité sur nos mains, on frotte et on l’applique sur notre corps en sachant que si l’on fait du bas en haut ça va être un massage plus dynamisant et si l’on fait du haut en bas ça va être plus calmant.

Et on n’a pas vraiment besoin de masser, de faire des mouvements du type « massage » mais juste d’appliquer l’huile ça suffit largement.

Et il n’y a pas un protocole spécifique à suivre.Vous pouvez vous laisser guider par votre intuition et vos besoins du moment.

Mais je vais vous expliquer comment je fais au cas où ça vous inspire. Moi j’aime bien pratiquer le matin, et je fais toujours du bas en haut pour que ça me dynamise un peu.

Donc je commence par les pieds et là je passe un petit moment parce que j’aime bien masser mes orteils, entre mes orteils, la plante du pied, et mes talons, qui ont tendance à être un peu secs.

Après je monte par mes jambes, puis les articulations, les genoux et les coudes qui sont des zones un peu plus sensibles, j’aime bien rester un petit peu plus longtemps en faisant des mouvements circulaires.

Puis dans les cuisses, j’en profite pour faire un peu de palper/rouler pour aider un peu plus la circulation dans ces zones-là.

Après quelque chose importante c’est au niveau de l’abdomen : faire le massage dans le sens des aiguilles d’une montre parce que ça c’est le sens de notre gros intestin, de notre côlon et ça va aider le mouvement naturel de nos selles, avant leur sortie.

J’aime bien l’auto-massage à la maison parce que surtout pour les femmes on peut aussi se masser les seins ; c’est quelque chose que normalement quand on nous fait des massages, c’est une partie qu’on touche pas, donc à la maison on peut en profiter pour bien huiler et masser cette partie-là.

Puis même si le massage on le fait avec les mains, j’aime aussi toucher les mains et masser la paume des mains, le derrière des mains, et chaque doigt un par un, ça me fait beaucoup de bien.

Et puis si on remonte encore plus je masse le cou, le visage, et très important pour tous les profils et en particulier pour Vata, c’est les oreilles, vous pouvez mettre votre petit doigt avec un petit plus d’huile à l’intérieur de votre oreille pour bien huiler cette zone-là.

Si c’est un jour où je vais me laver les cheveux, je commence par la tête et après je passe aux pieds.

Et je commence par la tête parce que l’huile met plus de temps à être absorbée par le cuir chevelu ; du coup, c’est bien de commencer soit par la tête, ou, encore mieux l’idéal serait d’appliquer de l’huile sur la tête la veille au soir et la couvrir avec une petite serviette pour que l’huile ait le temps d’être absorbée pendant la nuit.

On passe maintenant à la troisième étape qui est d’attendre un petit peu, quelques minutes, peut-être 2, 3, 4 , 5 minutes, maximum 15 minutes avant d’aller prendre sa douche.

Si on attend plus de 15 minutes avec l’huile sur notre corps, ça stagne et ça peut créer des toxines.

Et c’est pourquoi on prend la douche après l’application de l’huile.

Et ça c’est la quatrième étape, de prendre une douche ou un bain à l’eau chaude. L’eau chaude va dilater les pores de notre peau et ça va aider l’absorption de l’huile et après vous prenez votre douche ou votre bain normalement.

Et voilà, après vous sortez de la douche avec votre peau toute douce et vos doshas un peu plus équilibrés.

Et maintenant, la question à 1 million d’euros… à quelle fréquence pratiquer l’auto-massage abhyanga ?

Alors, pour répondre à cette question, je vous dis tout simplement que c’est à vous de voir. A vous de voir quelles sont vos priorités en ce moment. Si vous vous levez très tôt, que vous devez emmener les enfants à l’école ou, je ne sais pas, vous avez plein de choses à faire alors vous pouvez le faire peut-être une fois par semaine, deux fois ça serait très bien.

Et si vous avez plus de temps vous pouvez pratiquer de façon quotidienne ou un jour sur deux.

C’est vraiment à vous de voir en fonction des besoins que vous avez à chaque moment de votre vie.

Et je voudrais finir avec quelques conseils supplémentaires qui concernent la préparation de la salle où vous allez pratiquer le massage.

Surtout pendant l’automne et l’hiver, c’est de le faire dans une salle où la température soit correcte où vous ayez pas froid.

Et puis je vous conseille aussi de mettre un tapis par terre pour ne pas salir le sol et aussi afin de ne pas glisser et avoir des petits accidents, on veut pas du tout ça !

Et maintenant, quelques recommandations un petit peu spécifiques aux doshas pour les aider à être encore mieux rééquilibrés.

Pour Vata c’est très bien de mettre une musique douce et lente pendant que vous vous massez.

Pour Pitta ce qui est bien c’est d’avoir la salle toute propre et bien rangée et avoir une lumière aussi un peu douce, un peu sombre, avec aussi des odeurs agréables, avec des encens ou la diffusion d’huiles essentielles qui ont des odeurs rafraichissantes et sucrées.

Et pour Kapha, alors pour Kapha c’est le contraire de tout ce qu’on a dans la tête quand on imagine qu’on va se faire masser, la musique douce, la petite lumière et tout ça, non, non, non ; pour Kapha ce qui est conseillé c’est de faire le massage dans une pièce qui soit très lumineuse et aussi un petit conseil c’est de pratiquer quelques minutes de respiration Kapalabhati avant de faire le massage, qui est un pranayama excellent pour rééquilibrer Kapha.

Et dernier conseil et partage pour tous, c’est que l’huile a tendance à boucher les canalisations de la douche et de la baignoire, donc je voulais partager avec vous 2 petite recettes que j’ai sorties de mon livre magique “Moins gaspiller c’est pas sorcier” avec une recette plus en mode “curatif”, c’est-à-dire si vos canalisations sont déjà bouchées et une autre que vous pouvez appliquer plus en mode prévention pour éviter que les canalisations ne se bouchent.

Et dans les 2 recettes on utilise des ingrédients naturels, zéro déchet et tout ça : du bicarbonate de soude, du gros sel, du vinaigre blanc et de l’eau chaude pour maintenir en bon état vos canalisations et non seulement vos corps et vos doshas.

J’espère que cet article vous a plu et que vous aidera à l’heure de pratiquer l’auto-massage Abhyanga.

Si vous avez des questions, des remarques sur des choses que j’ai pas évoquées, n’hésitez pas à me les poser en commentaire et ça me fera très très plaisir de vous répondre.

Aussi, si vous incluez cette pratique dans votre routine, n’hésitez pas à me faire un retour avec vos ressentis.

Et n’hésitez pas non plus à vous abonner à ma chaîne YouTube et à rejoindre mon groupe Facebook Retrouvez votre vitalité.

Prenez soin de vous !

Soyez le premier à commenter sur "Comment Pratiquer l’Auto-Massage Ayurvédique Abhyanga ?"

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.